Le vent de l’aube / Françoise BOURDON

1919. Paul Mailfait, jeune médecin, quitte les Ardennes pour oublier le décès de sa femme et de sa fille lors d’un des derniers bombardements de la guerre. Il part en Drôme rejoindre son ami Vincent, rencontré sur le front. Paul exerce sa médecine et s’intègre à la vie locale rythmée par les travaux aux champs, la sériculture, la fabrication des fromages de chèvre, …
Arrive Nevart, jeune arménienne rescapée du génocide. Très vite, celle-ci voudra créer sa propre entreprise de culture de lavande. Nevart sera aidée par Paul, Vincent et d’autres villageois.
1939, la guerre éclate. Une très belle histoire d’amitié, de fidélité aux personnes et aux idéaux, …

Impressions de Frédérique Hiffe .

Ce titre est-il disponible à la bibliothèque ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :