Se résoudre aux adieux / Philippe BESSON

Lorsque Clément quitte Louise pour retourner chez Claire, Louise décide de voyager pour dissiper son chagrin. De La Havane, de NY, de Venise, de l’Orient-Express et, pour boucler la boucle, de Paris, Louise écrit de longues lettres, à son ex-amant qui ne lui répond jamais « (…) En somme, je lance des bouteilles à la mer, le plus loin que je peux, mais aucune marée ne me rapportera un message, nul signal ne me sera adressé en retour, (…) », qui lui permettent de se guérir de ses blessures et de ses bonheurs passés partagés

Très beau roman intimiste. Méditation sur le couple, sur l’amour, sur la rupture et sa douleur, sur la difficulté de se reconstruire. Roman d’espoir aussi.

Philippe Besson écrit avec une élégance et une sensibilité toute féminine.

Impressions de Christian Vanderstraeten.

Ce titre est-il disponible à la bibliothèque ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :