Un garçon d’Italie / Philippe BESSON

Il faut accepter que le mort parle. J’ai mis 80 pages pour y arriver ; pourtant j’apprécie les bouquins de Philippe Besson !.

Le sujet : l’homosexualité cachée à sa femme et vécue de façon plus ou moins épanouie avec son amant. Luca est mort ….comment ?

Des vérités, des façons de ressentir sont dites et décrites. Bien. Pour nous écarter des préjugés.

J’aime bien les introductions tirées du Métier de vivre, le journal de Cesare Pavese. Florence

Impressions de J. VDZ

Ce titre est-il disponible à la bibliothèque ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :