L’hippopotame / Stephen FRY

Ted Wallace, l’anti-héros, est surnommé « L’Hippopotame » pour son manque de diplomatie. C’ est un poète alcoolique qui pourfend les ridicules du beau monde.

Stephen Fry dresse un étrange tableau de famille sur fond de riche société anglaise et dévoile les secrets des uns et les obsessions des autres.

Roman drôle, iconoclaste, décapant (choquant ?), enlevé. Livre détente par excellence qui amène cependant à une réflexion sur notre société.

« ….La critique théâtrale doit être le fruit d’un jugement élaboré avec sérénité, avait glapi cette couille molle de rédacteur en chef, encore tout tremblant du déferlement de plaintes et de hurlements que les acteurs, metteurs en scène, producteurs et aussi – on croit rêver – ces pleutres de critiques, mes béni-oui-oui de collègues…. »

Stephen Fry, très populaire en Angleterre, est aussi comédien, écrivain de théâtre, scénariste et réalisateur de films.

Impressions de Christian Vanderstraeten. 

Ce titre est-il disponible à la bibliothèque ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :