A Widow’s Story / Joyce Carol OATES

La vie, ou plutôt l’essai de survie de l’auteur qui perd son mari après une hospitalisation de quelques jours suite à une pneumonie.

La vie de cette femme aimate, heureuse, va basculer d’un coup dans un effondrement qu’elle analyse tout au long de ce livre avec une acuité impressionnante, relatant son lent éloignement de tout contact social par crainte de devoir affronter seule ses amis, ses connaissances, les commerçants qui l’ont toujours vue en compagnie de Ray.

Tenant en parallèle de son récit une sorte de mode d’emploi de « la Veuve »,elle note conseils et recommendations à l’usage de celles, qui, comme elle, vont vivre le cauchemar d’une solitude soudaine.

Incapable de trouver le sommeil, elle va devoir se résoudre à une médication qui ne réussit qu’à embrumer ses jours et elle ne peut retrouver quelque refuge que dans le travail, les séminaires qu’elle continue à animer, les déplacements professionnels et le bouclage de la revue littéraire que dirigeait son époux.

Elle va découvrir que des pans de vie de Ray lui étaient restés inconnus, en se plongeant dans le manuscrit qu’il n’avait jamais voulu achever.Peut-être est-ce ce qui lui a permis de retrouver enfin le sommeil au bout d’un an et de constater qu’elle a au moins réussi à chasser les démons de la culpabilité et les tentations suicidaires.

Un texte prégnant, un témoignage de vie impressionnant d’honnêteté et de finesse psychologique.

Impressions de Danielle De Neve.

Ce livre est-il disponible à la bibliothèque ?

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :