658 de John VERDON

Premier roman avec comme commentaire : « Pour un coup d’essai, John Verdon a réussi un coup de maître. »

Effectivement, ce thriller prend le lecteur en otage jusqu’au dénouement et l’empathie qu’il éprouve vis-à-vis de l’inspecteur David Gurney qui mène les investigations s’avère totale.

Sans dévoiler la clef de l’énigme, je puis vous dire que les nombres sont importants.

Et enfin pour vous appâter, je cite le meurtrier : « Je connais vos secrets. Je sais ce que vous avez fait. Je peux lire dans vos pensées. Vous ne me croyez pas ? Je vais vous le prouver. »

Impression de Marie-Rose Vanhorick.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :