The terrible Privacy of Maxwell Sim de Jonathan COE

Le parcours géographique et psychologique d’un homme seul.

Sa femme l’a quitté, emmenant leur fille, son père et lui ont des rapports d’étrangers, à la suite d’une dépression, il quitte son job.

Au début de son récit, l’horizon affectif"paraît bien désert malgré ses 74 "amis" sur facebook.

Il va découvrir" Emma", la voix féminine de son GPS, à qui il confie ses états d’âme au long de son périple de représentant en brosses à dents, qui va l’amener à remonter le temps et à relire son passé sous un angle nouveau.

Les liens construits au cours de sa vie prennent un tour inattendu; l’expérience surprenante d’un navigateur solitaire

inspire ses réflections et alimente son retour sur lui-même.

Voici un livre typiquement "british" qui inspire l’empathie avec un personnage ancré dans les problèmes de notre époque.

Impression de Danielle De Neve.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :