Le vieil orphelin de Serge MOATI

« Papa m’avait dit: « Si tu ne sais pas, invente! »

Une phrase qui résume à elle seule plusieurs aspects de la vie et de l’oeuvre de Serge Moati.

« Papa » et « Maman » sont morts quand Serge avait onze ans. Déraciné par les événements, il a dû quitter la Tunisie pour une France froide et hostile pour une juif tunisien. Son imaginaire fertile va l’aider à transposer une réalité difficile à vivre en un univers de création visuelle et auditive. Les médias vont lui offrir un champ d’observation et d’expression exceptionnel. Il va devenir un « homme de télévision » mais aussi un réalisateur de cinéma, un écrivain…. Bref, un créateur polyvalent à l’esprit ouvert, à la générosité sans faille. Touche à tout de l’expérience, il va transposer ses découvertes en un style personnel, attachant, révélateur de ses questionnements politiques, artistiques, philosophiques….

Un beau message de vie qui ne prétend pas nous donner de leçons mais nous encourage à sonder nos coeurs.

Impression de Danielle De Nève

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :