L’invention de nos vies de Karine TUIL

Je cite ici un extrait d’un entretien de l’auteure avec une chroniqueuse littéraire à propos de ce livre :
« L’intégration est l’un des grands enjeux du 21 ème siècle. C’est une question qui me préoccupe depuis l’enfance. Je suis fille d’immigrés juifs. Mes parents cherchaient à se fondre dans la société française. Il y a une rage des fils et filles d’immigrés. Et la rage est le moteur de ce livre. »
Et aussi : « L’écrivain tente de cerner, de comprendre les mutations sociales, politiques et économiques à travers le prisme du roman. »
Si la rage est le moteur de ce livre selon Karine Tuil, j’en perçois un autre :la contrainte, la pression morale exercée par la famille, la société compétitive, les traditions et les religions.
En ce qui concerne la forme, deux caractéristiques jalonnent ce roman : l’utilisation de barres obliques au sein des phrases plutôt que des virgules et de nombreuses notes au bas des pages qui donnent une place sociale aux personnages secondaires.
La lecture de ce livre m’incite à découvrir tous les romans de Karine Tuil : un possible coup de cœur pour l’année 2015.
Impression de Marie-Rose Vanhorick.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :