Blanche-Neige doit mourir de Nele NEUHAUS

.
Je cite une partie du résumé qui se trouve au verso du livre « Nele Neuhaus construit une intrigue millimétrée …Elle démonte magistralement les mécanismes d’une erreur judiciaire. »
Effectivement, au début du roman, Tobias Sartorius sort de prison après avoir purgé dix ans de réclusion pour des faits qu’il ne se souvient pas d’avoir commis, en l’occurrence d’être coupable de deux disparitions de jeunes filles.
Il revient dans son village natal et une nouvelle disparition réactive l’enquête. L’auteur arrive à maintenir l’attention du lecteur au cours de 500 pages qui démontent grâce à l’obstination d’une enquêtrice la chape des non-dits et des intrigues qui étouffent le village.

impression de Marie-Rose Vanhorick.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :