Maman a tort de Michel BUSSI

 

Malone a trois et demi et raconte des histoires de fusées, de châteaux, que sa mère n’est pas sa mère, que son doudou lui raconte des histoires le soir. Le psychologue de l’école est intrigué mais le croit cependant n’arrivant pas à discuter avec les parents, prévient la police car pour lui il y a urgence ; la mémoire d’un enfant est fragile et ses souvenirs s’estompent rapidement. Malheureusement pour le psy, la commandante n’a pas de temps à consacrer à ses craintes, la police a en effet reçu des informations à propos des braqueurs d’un casse réalisé plusieurs mois plus tôt et pour lequel la police n’avait jusqu’alors aucune piste.

Les pièces du puzzle vont s’imbriquer petit à petit ….

Impression de Frédérique HIFFE

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :