The big Picture de Douglas KENNEDY

Edition avec , dans les marges, une traduction de termes et d’expressions permettant aux francophones de mieux appréhender les finesses de l’américain, sous le label « Avec Harraps, yes, you can »!!!
Voici le récit, à la première personne, de Ben, avocat d’affaires à Manhattan, père de deux garçons adorés, mari de Beth, vivant des moments difficiles dans son couple et s’ennuyant dans un boulot qui lui permet de s’offrir un équipement photo haut de gamme, lui qui a toujours rêvé d’une carrière artistique. Ayant découvert la relation que sa femme entretient avec un voisin, Garry Summers, il tue celui-ci accidentellement au cours d’une altercation violente.
Ayant réussi à hisser le corps de Garry à bord du yacht d’amis, il simule sa propre mort dans l’incendie du bateau et fuit au Montana en usurpant l’identité de sa victime.
Un roman sur la quête d’une liberté sous caution où les grands espaces tiennent lieu d’allégorie de la poursuite d’une pureté perdue, un questionnement sur les vraies valeurs, la difficulté d’assumer une notoriété acquise dans le mensonge, la solitude du fuyard…
Un livre attachant, un « road movie » à la poursuite d’une issue improbable.

Impression de Danielle De Neve

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :