L’échappée belle du bibliobus de David Whitehouse

L’auteur met en scène des personnages malmenés par l’existence avec tendresse et humour à mi-chemin entre Barbara Constantine (« Tom, petit Tom, tout petit homme, Tom. ») et Alan Bennett ( La reine des lectrices. »).

Au fur et à mesure de leur échappée à bord du bibliobus, Bobby, 12 ans, Val qui le materne et Rosa, sa fille handicapée, deviennent les héros d’une véritable épopée fantastique dans laquelle se retrouvent les éléments de contes classiques : cyborg, château abandonné, baron maléfique …

Ce livre pourrait s’insérer en littérature jeunesse.

J’ai surtout apprécié le début du roman et le fait que les livres unissent et construisent les protagonistes.

Impression de Marie-Rose Vanhorick.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :