Etranges rivages d’ Arnaldur Indridason.

Le commissaire Erlendur revient à Bakkasel, à l’est de l’Islande, terre de son enfance.

La disparition non élucidée d’une jeune mariée et qui a eu lieu soixante ans plus tôt fait écho à la tragédie liée à la disparition de son frère cadet au cours d’une tempête de neige et qui a eu lieu lorsqu’ils étaient enfants.

Le lecteur accompagne Erlendur dans une quête tenace et minutieuse auprès des survivants de ces évènements et exhume avec lui les secrets pour mener l’enquête à bonne fin.

J’ai apprécié ce roman à l’intrigue dépouillée mais qui fouille les questionnements des personnages et leur accorde des réponses libératrices.

impression de Marie-Rose Vanhorick.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :