Le poison de Charles Jackson.

Roman autobiographique « vintage » paru en 1944 et réédité en 2016.

Charles Jackson met en scène un écrivain raté qui est victime d’une assuétude à l’alcool.

Il décrit par le menu, le temps d’un weekend, tous les aléas subis par Don Birman ; victime d’une dépendance au « poison. »

De quoi susciter une cure de désintoxication ou une participation à un groupe AA

IMPRESSION DE . M.R. Vanhorick.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :