La fin d’une imposture de Kate O’Riordan.

​L’auteure, Irlandaise, vit à Londres. Ce thriller est le 5 ème roman de K. O’Riordan publié en français.

Elle écrit également pour le cinéma et le théâtre.

Ce livre m’inspire une expression bien belge : « Trop is te veel ! » : en 30 pages, la narratrice de l’histoire apprend que son fils aîné s’est noyé en Thaïlande, que sa fille adolescente fait partie d’un gang urbain qui l’a poignardée, alors qu’elle-même vient de quitter son mari.

La suite de l’histoire est à l’avenant et relate la manipulation du cercle familial par un jeune pervers au visage d’ange…

De quoi inspirer peut-être un film série B ou plutôt C si cela existe.

Bref, je ne recommande pas ce livre.

Impression de Marie-Rose Vanhorick.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :