L’homme est un dieu en ruine de Kate ATKINSON

"La guerre est la plus grande disgrâce de l’Homme, bien entendu, surtout peut-être lorsqu’on ressent un impératif moral à la mener et qu’on se retrouve piégé, torturé par les dilemmes moraux"
Un roman aux strates multiples autour du pilote de bombardier Teddy, héros de la deuxième guerre que nous suivons au milieu de la fournaise, lâchant des bombes sur des villes allemandes, cultivant son cher jardin, assistant sa femme morte trop jeune, élevant sa fille Viola à ses travers tempêtes et rancoeurs de gamine caractérielle, puis de femme égocentrique, adoré de ses petits-enfants, hanté par le souvenir de ses compagnons de combat et par les interrogations sur le sens de ces morts amis et ennemis, par le sens de la guerre mais aussi par le sens de la vie.
La guerre évoquée sous forme de mosaïque, avec des flash-backs, des questionnements sur la vacuité d’un vécu qualifié d’" héroïque", la permanence des choses simples et belles…un livre attachant, qui fait réfléchir à la signification de notre passage sur terre…

Impression de Danielle De Neve

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :