NAISSANCES de Pierre Péju

Trois naissances :

La première naissance est terrible : dans un camp de prisonnières, une femme accouche dans des conditions atroces sous l’œil de soldats excités.

La deuxième naissance est tragique tandis que la troisième est heureuse

Mais «Naissances» est aussi parole masculine, celle qui évoque le regard du père.

« Naissances » est un livre soufflant, bouleversant, sombre mais aussi lumineux.

Impression de Christian Vds

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :