Nous n’avons pas fini de nous aimer de Danielle Mérian & Tania de Montaigne


Un cri d(amour pour l’humanité, lancé par la fille de laude Darget, ancien journaliste à la télévision française.
Interviewée par hasard dans la rue au lendemain des attentats de Paris, cette septuagénaire engagée dans de multiples combats humanitaires surprend par ses propos d’espoir empruntés à un titre d’Hemingway : "Paris est une fête" , nous fraterniserons avec cinq millions de musulmans qui exercent librement leur religion et nous nous battrons contre dix mille barbares qui tuent soi-disant au nom d’Allah"
Ce petit opuscule débordant de générosité évoque les multiples combats menés par cette humaniste catholique au grand coeur contre les injustices et particulièrement celles dont sont victimes les femmes de par le monde.
Une superbe leçon de lucidité et de courage!

Impression de Danielle De Neve

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :