LA GRIFFE DU CHIEN de Don Winslow

(traduit de l’anglais des Etats-Unis par Freddy Michalsky)

Art Keller, le "seigneur de la frontière", est en guerre contre les narcotrafiquants qui gangrènent le Mexique. Adan et Raul Barrera, les " seigneurs des cieux ", règnent sans partage sur les sicarios, des tueurs armés recrutés dans les quartiers les plus démunis. Contre une poignée de dollars et un shoot d’héroïne, ils assassinent policiers, députés et archevêques. La guerre est sans pitié.

D’après James Ellroy (a qui l’on doit "Le Dahlia Noir) c’est le plus grand roman jamais écrit. Une vision grandiose de l’enfer et de toutes les folies qui le bordent

Impression de Christian Vds

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :