Vivre en bourgeois, penser en demi-dieu de Jacques WEBER

C’est l’amoureux de Flaubert qui évoque ici la vie et l’oeuvre d’un géant de la littérature, un personnage-clé du 19e siècle.
Personnage haut en couleur, au physique impressionnant, gros mangeur, amateur de femmes, pivot d’un cercle parisien où évoluaient notamment les Frères Goncourt, "vigoureux et superbe en sa force athlétique…comme un buffle indompté des monts d’Amérique…", Flaubert fustige la bourgeoisie et mène de front l’écriture de "Madame Bovary" de "Salambo" et autres chefs-d’oeuvre, en boulimique qu’il était.
Pour assumer la lecture en scène du maître, Weber s’est immergé dans l’ambiance de l’époque dont il reflète magistralement les obsessions, les options artistiques et politiques, un témoignage historique d’une richesse exceptionnelle.
Le style baroque digne de la générosité de l’acteur foisonnant que nous connaissons souligne à merveille la pluralité des choix de ses personnages, on y rencontre une George Sand intime en famille , on voyage en Normandie et à Paris en empruntant les véhicules d’époque…un vrai bonheur!
Impression de Danielle De Neve

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :