En son absence d’Armel JOB

Au cœur des Ardennes belges, Bénédicte, 15 ans ; sur le chemin de l’école ; n’est pas à l’arrêt du bus qu’elle prend habituellement. Elle ne revient pas au domicile de sa mère le soir et n’a pas fréquenté l’établissement scolaire. Son absence révèle toutes les dissensions qui sous-tendent les relations des habitants de Montange : les parents divorcés de l’adolescente, les couples impliqués au moment de la disparition et leurs enfants. Armel Job relate tellement bien les ressorts psychologiques qui animent les différents protagonistes du roman que le lecteur a l’impression d’avoir vécu dans le village et de connaître intimement les habitants.

Je recommande la lecture de ce roman.

IMPRESSION DE Marie-Rose Vanhorick.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :