Une disparition inquiétante de Dror Mishani.

L’auteur, critique littéraire et éditeur de romans policiers, s’est spécialisé dans ce domaine et écrit à présent ce genre de récits. Le roman débute par la disparition d’un adolescent qui ne revient pas au domicile parental et dans un premier temps, l’enquêteur Avraham Avraham ne juge pas cet état de fait inquiétant. Il pense qu’il s’agit d’une simple fugue et qu’Ofer, reviendra de lui-même chez ses parents, dans la banlieue de Tel-Aviv.

Un voisin de la famille, qui a donné des cours particuliers à l’adolescent, adopte un comportement ambigu au cours de l’enquête qui démarre lorsque l’absence se prolonge.

Ce roman me fait songer à Simenon pour la description des atmosphères et à Armel Job pour le retournement de situation à la fin du livre.

Encore un bon roman policier qui tient le lecteur en haleine…

IMPRESSION DE Marie-Rose Vanhorick.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :