La vérité sur Bébé Donge de Georges SIMENON

Plus un drame psychologique qu’un roman policier selon l’acception classique du terme!
Si le lecteur sait dès le début que Bébé Donge a versé de l’arsenic dans le café de son mari et qu’elle s’est immédiatement déclarée coupable de préméditation, tout l’art de Simenon consiste à dévoiler la prise de conscience du mari, François Donge, industriel ayant pignon sur rue.
Une analyse particulièrement sensible de le découverte des méandres de l’ « âme » de Bébé par le mari volage qui se révèle plus intuitif que prévu!
Passionnant !
Impression de Danielle De Neve.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :