Huis clos à Rochefort de Camille Azény.

Solange Lignard, nonagénaire fortunée réunit chez elle une dizaine de convives dont sa petite-fille, Justine pour assister au départ de l’Hermlone, frégate de la Fayette, sur les méandres de la Charente. Voilà pour le huis clos. Dans la nuit, un bruit sourd annonce une macabre découverte : Le cadavre de Solange gît au pied de l’escalier. Voilà pour le crime.
Bien qu’il ne s’agisse pas d’Hercule Poirot, sa petite-fille engage un détective privé pour résoudre le mystère. Vous l’aurez compris : un policier à la manière d’Agatha Christie qui tient la route avec de fausses pistes et des retournements de situation dans lesquels tous les convives sont impliqués.
IMPRESSION DE : Marie-Rose Vanhorick.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :