Archives de Catégorie: Littérature américaine

Indian Creek de Pete Fromm

Récit autobiographique de l’auteur relatant une expérience qu’il a vécue à l’âge de 20 ans.

Il passe un hiver entier dans un parc de l’Idaho comme garde forestier avec comme tâche de surveiller les milliers d’œufs de saumon qui ont été déversé dans un bassin afin de recréer de la faune dans la rivière. Il y vit toute sorte d’aventures mais c’est surtout une ode à la nature sauvage. Beau récit.

IMPRESSION DE Benoit CRUTZEN

Publicités

Devenir de Michelle OBAMA

(en anglais, « Becoming »)

Dans ce livre autobiographique, l’ancienne Première Dame des Etats-Unis
raconte sa vie, depuis son enfance à Chicago jusqu’à la fin de la
présidence de son mari en 2016. Ses premiers récits m’ont sincèrement
enchantée : ses traditions familiales, ses aventures scolaires, sa
rencontre avec un certain Barack Obama, ses questionnements lors de sa
réorientation professionnelle, ses hésitations au début de la carrière
politique de son mari … Toutes ces histoires-là m’ont fait découvrir
Michelle Obama autrement, d’une façon qui la rendait proche de moi, et
de n’importe quelle autre personne « ordinaire ». J’ai été moins charmée
par la fin du livre, sur leur vie à la Maison Blanche, même si cela
restait indéniablement intéressant.

IMPRESSION de Marie Rygaert

DADDY LOVE Joyce Carol Oates


(traduit de l’anglais des USA par Claude Seban)

Cela commence dans un centre commercial où Robbie, cinq ans, l’enfant chéri des Whitcomb, est enlevé sous les yeux de sa mère. Le ravisseur collectionne les petits garçons dont il se débarrasse dès qu’ils atteignent onze ou douze ans. Robbie va ainsi passer sept ans à «obéir» à Daddy Love afin de survivre aux traitements abominables que celui-ci lui fait subir. Mais qui est Daddy Love ? Un homme charmant du nom de Chet Cash ? Un Pasteur itinérant de l’Église de l’espoir impérissable ? Un citoyen actif et estimé du village de Kittatinny Falls. Un artiste admiré … ?. Tandis qu’il continue allègrement « d’éduquer » ses proies.

Un roman nécessaire et effrayant, au frontière de l’horreur.

IMPRESSION DE Christian Vds