Archives de Catégorie: Littérature canadienne

L’espèce fabulatrice de Nancy HUSTON

 

Type : essai Sujet : littérature, fiction
Note sur l’auteur : nancy Huston est une auteure franco-québéquoise, qui vit aujourd’hui à Paris. Elle a écrit de nombreux romans, pièces de théâtre, essais, et a reçu plusieurs prix. Ses œuvres les plus connues sont L’empreinte de l’ange et Lignes de faille.
Résumé : Lors d’un atelier de lecture et d’écriture qu’elle anime dans la prison de Fleury-Mérogis, une détenue lui demande « à quoi sert d’inventer des histoires quand la réalité est déjà tellement incroyable ? » Interpellée par cette question, Nancy Huston cherche une réponse complète, adéquate, vraie. Partant de là, elle montre que l’être humain est différent des autres animaux pour une chose : c’est le seul être vivant qui se raconte des histoires. Et elle décortique, analyse et pointe les fictions que nous construisons, qui deviennent nôtres, et qui font que l’homme est l’homme.
Un livre splendide pour comprendre l’importance de la littérature, et porter un autre regard sur notre monde…
Impression de : G. WALLON

Publicités

Lignes de faille / Nancy HUSTON

Actes Sud : format de livre différent, la largeur vaut la moitié des autres livres.

Ce livre se lit rapidement. La lecture est intéressante et agréable.

L’histoire se déroule sur une soixantaine d’année à travers la voix de 4 enfants d’une même famille mais de générations différentes. Chacun étant âgé de 6 ans. Nancy Huston décrit tout avec les yeux de l’enfance.

Le principal point commun entre les 4 enfants est une tache de naissance qui se transmet tantôt sur l’épaule ou sur le bras et qui sera porte-bonheur pour les uns et tare pour les autres.

Ce qui est original dans ce livre c’est que l’auteur commence par l’histoire du petit garçon pour terminer par l’histoire de son arrière grand-mère.

Ce livre a obtenu le «Prix Fémina» 2006.

Impressions de Chantal Denis.

Ce titre est-il disponible à la bibliothèque ?

Cantique des plaines / Nancy HUSTON

Nancy Huston écrit en anglais et traduit elle même ses livres en français. Et quel français !

Ce qui frappe avant tout, c’est le style, quand elle s’adresse à a son grand-père disparu dont elle va tenter de reconstituer le parcours à partir de brides de textes qu’il a composés à l’époque où il avait des ambitions littéraires et philosophiques, ambitions qu’une vie décevante a sapées au fil des années. Plus d’échecs que de réussites, lesatermoiements d’un homme entre idéal et convergences matérielles, vie de famille tiraillée entre le foyer officiel avec une sainte femme pétrie de religion et une Indienne qui lui ouvre les portes du rêves et des revendications ethniques, voilà quelques unes des pièces d’un puzzle humain que l’auteur essaye de reconstituer pour redonner vie à celui que toute la famille a aimé malgré ses faiblesses et ses coups de colère.

Sorte de voyage initiatique à rebours, ce roman ancré dans les paysages canadiens est empreint de poésie et de vigueur.

Impressions de Danielle de Neve.

Ce titre est-il disponible à la bibliothèque ?