Archives de Catégorie: Littérature française

New York vertigo de Patrick Declerck

Un "récit de voyage", ou plutôt une sorte de pélérinage, de retour aux sources, de Patrick Declerck, écrivain belge "international" habitant Paris, ayant fait une partie de ses études à New York.
Un témoignage comme un coup de poing, un coup de pied dans la fourmilière, un coup de gueule visant les bons apôtres de tous bords, les préchi-précheurs de toutes obédiences, les fous de Dieu(s) qui se sont lancés le 11 septembre à l’assaut des tours qu’on a reconstruites plus hautes encore… jusqu’où culminera la folie humaine?
"…s’il est, …radicalement impossible de sauver l’humanité délirante, on peut tout au moins profiter du spectacle qu’elle donne et s’en gaver de comique"
Et notre auteur anthropologue et psychanalyste ne s’en prive pas, son ricanement faisant écho au spectacle navrant d’une famille palestinienne tout sourires devant les vestiges du drame alors que des proches des victimes se recueillent.
Le portrait de Trump quant à lui, vaut le détour et n’inspire pas non plus un optimisme délirant !
"C’est Disney, maintenant", là où il espérait glaner des souvenirs de jeunesse même si la visite d’Ellis Island demeure toujours aussi émouvante comme leurre de la capacité d’accueil d’un pays prétendant ouvrir généreusement ses bras aux candidats à l’immigration.
120 pages denses, grinçantes, criantes de lucidité et d’un humour souvent féroce mais furieusement interpelant !

Impression de Danielle De Neve

Publicités

Une année douce d’ Anne Grauwels

Une année d’introspection, de doutes, de remises en question pour cette "judéo-flamande", économiste, écrivaine en gestation et surtout amoureuse en quête d’ancrage affectif.
Dans ce "roman" attachant, l’auteure nous entraîne dans ses péripéties sentimentales entre l’Amant, qui la délaisse puis réapparaît dans sa vie, l’Ecrivain, qui lui fait subir les affres du créateur torturé, le Psy…et une bande d’amies donneuses de conseils.
En filigrane, les allusions à ses racines juives, à ses engagements politiques à gauche, à ses réflexions sur le monde qui l’entoure…beaucoup de sincérité dans ces expérience de vie menée à Bruxelles, à Anderlecht où elle découvre le charme d’une cité-jardins… beaucoup de petits bonheurs quotidiens dévoilés avec pudeur et une auto-dérision de bon aloi.
On y apprend que Bruxelles est un condensé du monde, un"paradis perdu" en quelque sorte!

Impressions de Danielle De Neve

Rien à voir avec l’amour de Claire Gallen

Voici le 2e roman de Claire Gallen qui est journaliste spécialisée dans les questions économiques et qui vit à Bruxelles.

Sandra tient le vestiaire d’une boîte de nuit plutôt minable « Le Méphisto »situé dans la zone industrielle d’une ville au bord de mer. Samuel, le propriétaire est son amant depuis 15 ans et pour qui elle est toujours disponible malgré sa violence… Sandra avait épousé Rodolphe un ami d’enfance de Samuel. N’étant pas heureuse avec son mari, elle a très vite accepté les avances de Samuel. Leur relation n’a rien à voir avec l’amour…

Roman troublant dans lequel on ressent vite un malaise dû à une emprise de l’homme sur une femme qui détient un douloureux secret…Les personnalités s’éclairent et s’assombrissent tout au long des pages dans une ambiance pesante.

Impression de Chantal Denis