Archives de Catégorie: Littérature islandaise

Mörk de Ragnar JONASSON

Deuxième roman de cet auteur qui a pour cadre Siglufjördur, petite entité située le plus au nord de l’Islande.

Je retrouve avec plaisir ce jeune policier, Ari Thor, qui entame une enquête pour élucider l’assassinat de son collègue au pied d’une maison abandonnée du village.

Les ressorts de ce roman sont identiques à la première œuvre de l’auteur : huis clos au sein duquel plusieurs habitants peuvent être suspectés et mise en place d’un univers avec lequel le lecteur se familiarise.

Dans ce deuxième roman cependant, une dimension supplémentaire ajoute au suspense : la narration de l’enquête alterne avec les pages d’un journal tenu par un des personnages de la communauté une vingtaine d’année auparavant.

Je conseille vivement la découverte de cet auteur islandais.

IMPRESSION DE Marie-Rose Vanhorick.

Snjor de Ragnar Jonasson.

L’auteur est né à Reykjavik en 1976. Dès l’âge de 17 ans, il traduit les romans d’Agatha Christie en islandais. Avocat, il est professeur de droit à l’université de sa ville de naissance. Son père a grandi à Siglufjördur, la ville la plus au nord de l’Islande, proche du cercle arctique.

Jonasson en fait le cadre de son roman policier, cadre qui constitue un huis-clos de part les conditions hivernales extrêmes et les difficultés d’accès.

Un jeune policier dont c’est la première affectation devra dénouer la trame secrète des habitants de la communauté pour résoudre son enquête motivée par une mort suspecte et une découverte macabre dans la neige.

Roman assez captivant et agréable à lire.

Impression de Marie-Rose Vanhorick.

Etranges rivages d’ Arnaldur Indridason.

Le commissaire Erlendur revient à Bakkasel, à l’est de l’Islande, terre de son enfance.

La disparition non élucidée d’une jeune mariée et qui a eu lieu soixante ans plus tôt fait écho à la tragédie liée à la disparition de son frère cadet au cours d’une tempête de neige et qui a eu lieu lorsqu’ils étaient enfants.

Le lecteur accompagne Erlendur dans une quête tenace et minutieuse auprès des survivants de ces évènements et exhume avec lui les secrets pour mener l’enquête à bonne fin.

J’ai apprécié ce roman à l’intrigue dépouillée mais qui fouille les questionnements des personnages et leur accorde des réponses libératrices.

impression de Marie-Rose Vanhorick.