Archives de Catégorie: Littérature suédoise

Le tailleur de pierre de Camilla LACKBERG

 

Un polar suédois, c’est dire que les personnages ne sont pas de simples figurants: ils ont un passé qui se dévoile petit à petit et permet de mieux comprendre leur présent, la dimension psychologique est omniprésente et le lecteur retrouve (avec bonheur) les policiers dont il partage le récit des péripéties familiales.
Du suspense, de la reflection , des considérations sur les relations dans le couple et la place de la femme dans la société, l’évocation d’actes monstrueux analysés dans un contexte sociologique…bref, un livre attachant.

Impressions de Danielle De Neve

Publicités

La reine de la Baltique de Viveca STEN

 

Un polar typiquement suédois, qui ne se contente pas de créer un suspense, mais développe la psychologie des protagonistes.
Le lecteur s’attache à des personnages qui vivent leurs questionnements quotidiens au sein d’une nature qui donne envie de prendre le premier bateau pour ces îles du nord aux couleurs irisées .
Un livre attachant par la densité des caractères analysés.
Impression de Danielle de Nève

Les poètes morts n’écrivent pas de romans policiers de Björn LARSSON

La passion de la poésie comme fil conducteur de ce polar original, mettant en scène un enquêteur-poète- marin travaillant la nuit pour mieux profiter des moments de calme et de solitude…
Un crime maquillé en suicide et une absence d’indices autour d’une énigme aux relents d’intimidation visant ceux qui se préparent à dénoncer parachutes dorés et exactions de tous bords.
L’amour, aussi, sous ses formes multiples, celui qui enrichit, celui qui détruit…
Un polar attachant.
Impression de Danielle De Neve