La vie sauvage de Thomas GUNZIG

Un ton, une patte originale, de l’impertinence, de l’humour et surtout, du coeur sous la provocation: UN REGAL!
Une touche de Houellebec sans le grincement, mais avec la critique de notre société nombrilique bourrée de préjugés mis à mal par un adolescent arraché à l’Afrique à seize ans pour découvrir "la" civilisation, avec ses mesquineries, ses préjugés, ses incompétences.
Un roman foisonnant, drôle, attachant, plein de générosité…à savourer d’urgence!
Impression de Danielle De Neve

Publicités

YERULDELGGER de Ian Manook

Si vous aimez les vastes espaces sauvages, le dépaysement et les hommes qui vont avec…ce polar est pour vous, lecteurs assoiffés de traditions et de nourriture exotique! Vous boirez du thé bouillant salé au beurre , mangerez de la marmotte au lait de yack et jetterez autour de la yourte pour que le voyage de celui qui vous quitte se passe sans encombre.
L’auteur nous entraîne en Mongolie, carrefour de toutes les concupissences des voisins prédateurs chinois, coréens, russes, …à l’affut des "terres rares", nouveau pactole indispensable à la technologie actuelle. Traditions, respect de la vie humaine sont sacrifiés sans vergogne au nom du profit. C’est au milieu de ces sauvages que se bat notre hérosau nom imprononçable, flic imposant par la stature et la force morale, nourri à l’ascèse de moines boudiques.
Oulan Bator où convergent les influences multiples n’est pas loin d’une steppe qui inspire l’auteur dans des envolées lyriques où la poésie se mêle à la nostalgie d’un passé à jamais perdu.
Un très beau livre, rude, où passe indéniablement un souffle lyrique!
Impression de Danielle De Neve

TROPIQUE DE LA VIOLENCE de Natacha Appanah

C’est l’histoire de Moïse, enfant de migrant rejeté par sa mère parce que ses yeux vairons sont signe de malheur. Recueilli et élevé avec amour par Marie, une infirmière, Moïse se révolte quand il apprend la vérité sur ses origines et décroche de l’école.
A la mort brutale de Marie, il tombe sous la coupe de Bruce et de sa bande de voyous, issus du ghetto de Mayotte.

Tropique de la violence est une plongée dans l’enfer d’une jeunesse livrée à elle-même sur l’île française de Mayotte, dans l’océan Indien. Dans ce pays magnifique, sauvage et au bord du chaos, cinq destins vont se croiser et nous révéler la violence de leur quotidien (extrait de la 4ème de couverture).

Liberté, égalité, fraternité : certainement pas à Mayotte. Et ailleurs ?

IMPRESSION DE Christian Vds