Nature morte de Louise PENNY

Huis clos dans un petit village du Québec. L’inspecteur Armand Ganache doit déterminer si la mort d’une habitante de la communauté relève d’un accident ou d’un meurtre.

Je n’ai pas été convaincue par ce roman policier dont la forme souffre peut-être d’une traduction laborieuse.

Je ne recommande pas la lecture de ce livre.

impression de Marie-Rose Vanhorick.

Publicités

Les nuits de la Saint-Jean de Viveca STEN

J’ai retrouvé avec plaisir l’inspecteur Thomas Andreasson et la juriste Nora Linde dans ce suspense qui se déroule sur l’île de Sandhamn au large de la Suède.

Une jeune fille disparaît et quelques mois plus tard, les enfants de Nora découvrent des restes humains sous la neige.

La relation de l’enquête alterne avec une chronique familiale qui précède les évènements d’une centaine d’années.

Chronique et enquête déroulent des intrigues implacables.

Je conseille la lecture de ce suspense.

Impression de Marie-Rose Vanhorick.

La veuve de Fiona BARTON

L’intrigue se déroule au cours d’une période de 4 ans et quatre personnes relatent les évènements. Dans un premier temps, une petite fille de 2 ans disparaît alors qu’elle jouait dans le jardin de sa maison ; dans un deuxième temps, après la mort du suspect de l’enlèvement quatre ans après les faits, deux d’entre-elles questionnent la veuve du suspect pour tenter d’élucider le crime.

L’ordre chronologique n’est pas respecté. Les quatre personnes qui restituent le rapt, l’enquête, le jugement et le dénouement sont : l’inspecteur, une journaliste, la mère de l’enfant et la veuve du suspect.

Fiona Barton, journaliste anglaise et formatrice internationale dans les médias, réussit à convaincre les critiques pour ce premier roman : « Un des cinq livres à lire de l’année 2016. » (The Wall Street journal.)

Je conseille effectivement la lecture de ce thriller haletant très fouillé au niveau de la psychologie des personnages.

Impression de Marie-Rose Vanhorick.