La collectionneuse de mots oubliés de Pip Williams

Histoire charmante au premier abord mais qui fait prendre conscience à quel point un dictionnaire (en l’occurrence le vénérable » Oxford Dictionary«) peut ignorer délibérément des
mots jugés « inconvenants » , attentatoires à la décence ou appartenant à une langue parlée principalement par les femmes. C’est en découvrant que le mot « bonne-à-tout-faire » ne trouve pas sa place dans les pages de l’édition de 1901 que l’héroïne va décider d’écumer les marchés à l’écoute de ses contemporaines pour dénicher des perles du langage courant qu’elle va répertorier sur les fiches du Scriptorium où elle travaille avec son père.
Son « enquête » va l’amener à découvrir les mouvements de protestation des Suffragettes et nous fait comprendre à quel point les femmes ont dû se battre pour conquérir une voix au chapitre.Un livre qui soulève de réels problèmes de civilisation sous unecouverture romantique. A découvrir pour toucher du doigt le poidssocial des mots et leur valeur symbolique , voire politique !

Impression de Danielle De Neve.

Intuitio de Laurent Gounelle

Thomas Fisher, jeune écrivain, écrit des polars et habite New York où il mène une vie paisible.
Jusqu’au jour où deux agents du FBI se présentent à lui et lui demandent de les aider à rechercher l’incendiaire qui prend pour cibles des tours abritant principalement des sociétés financières.
Malgré son scepticisme, il accepte d’intégrer au sein du FBI un programme secret visant à former des intuitifs, des personnes capables d’accéder à leurs intuitions.

Laurent Gounelle nous tient en haleine par ce thriller initiatique truffé de faits réels graves et préoccupants, dont notamment le déboisement intensif de la forêt amazonienne et le rôle que jouent les grandes sociétés financières dans ce désastre.
J’ai été conquise par le scénario et par l’écriture fluide de l’auteur qui explique en fin de livre qu’il a lui-même suivi une formation de Remote Viewing à l’institut Iris à Paris, spécialisé dans l’intuition.

IMPRESSION DE : Patricia LAFONT

LUCIA Bernard Minier

A l’université de Salamanque, un groupe d’étudiants en criminologie découvre
l’existence d’un tueur passé sous les radars depuis plusieurs décennies. Tandis qu’à Madrid, l’enquêtrice Lucia Guerrero trouve son équipier crucifié sur un calvaire.
Ce polar est bien construit et l’écriture de Minier captivante reflète une formidable
atmosphère. Cependant, si le scénario – on ne lâche pas un seul instant le bouquin – le final est quelque peu prévisible. Dommage.

IMPRESSION DE : Christian Vds